BNP Paribas verse son dividende par action en numéraire aux actionnaires bien que les banques de la zone euro imposent des restrictions sur les dividendes compte tenu de la grave crise économique dans la région. La situation de la Banque centrale européenne modifie sa décision de déconseiller aux institutions financières de la région euro de procéder à des versements de dividendes. La performance des banques devient un indicateur important de la solidité financière. Des volumes d’échanges exceptionnels ont aidé de grandes banques européennes à générer des bénéfices plus élevés que prévu. Découvrez dans cet article pourquoi choisir le dividende bnp.

Investir dans l’option croissance ou dividende bnp

Choisir entre l’option de croissance et l’option de dividende d’un fonds commun de placement est l’une des décisions les plus déroutantes que vous devez prendre lorsque vous investissez. Chacune de ces deux formules a ses inconvénients et ses atouts. Décider laquelle convient le mieux dépendra presque toujours de vos besoins et circonstances individuels.

Option de croissance BNP 

Dans l’option de croissance d’un fonds commun de placement, tous les bénéfices réalisés par le fond sont réinjectés dans le système. Par conséquent, la valeur liquidative augmente au fil du temps en composant votre capital.

Ceci est similaire à l’option cumulative dans un dépôt bancaire fixe où les intérêts sont remis sur le compte de dépôt fixe qui connaît ensuite une croissance exponentielle sur une période donnée. En tant qu’investisseur, vous devrez faire racheter les parts du fonds pour réaliser la croissance de la valeur des investissements.

Option dividende bnp 

Dans l’option dividende d’un fonds commun de placement, les bénéfices réalisés par le fonds sont distribués aux porteurs de parts de temps à autre. L’option de dividende doit être choisie s’il y a une attente de revenu périodique de votre investissement sans racheter réellement aucune des parts. 

En tant qu’investisseur, vous devez vous rappeler que la Valeur Nette d’Inventaire (VNI) du fonds est toujours réduite du montant du dividende versé aux investisseurs et que tout rachat après la date de paiement du dividende est effectué à la VNI ex-dividende.

Rétablissement du dividende bnp

Le dividende est rétabli après une longue période de crise. Le programme du fonds a également pour vocation de réinstaurer sa stratégie de dividendes aux détenteurs d’actions après le relâchement des lignes de conduite de la Commission européenne (BCE) en ce qui concerne les dividendes.

La compagnie financière a vu son bénéfice net baisser au cours du dernier trimestre. Sous l’effet des provisions passées pour couvrir les créances douteuses liées à la crise sanitaire. La faiblesse des taux qui pèse sur les bénéfices du secteur. Les actionnaires anticipaient en effet un bénéfice net moyen.

Le coût du risque mesuré en proportion des encours de crédit a progressé. Ceci résulte de la prise en considération des réserves effectuées pour pallier la défaillance possible des bénéficiaires. La diminution du produit brut des activités opérationnelles a été limitée, en raison d’une contraction des charges opérationnelles.

Le produit net bancaire (PNB), l’équivalent du chiffre d’affaires, a reculé conformément aux attentes des analystes. La hausse de la production de la division des banques privées n’a pas suffi à annuler les conséquences de la baisse des taux sur les services financiers de détail et les prestations financières internationales.

Régularisation graduelle et retour du dividende

En 2021, le groupe BNP Paribas prévoit une petite progression de ses revenus, une diminution du coût du risque et une stabilisation de ses coûts de fonctionnement. Cela devrait entraîner un redressement de ses résultats. Après un début d’année 2020 caractérisé par la crise sanitaire, un redressement graduel de la situation est attendu à partir de la seconde quinzaine de l’année 2021.

La banque prévoit de verser un dividende bnp par action en numéraire au titre de l’exercice écoulé, un chiffre correspondant aux recommandations de la BCE. Par ailleurs, afin de se conformer à sa stratégie de diffusion de moitié du bénéfice, le collectif étudie la perspective d’un complément de versement à la rentrée prochaine, sous forme de reprise d’actions ou de répartition des réserves.

Le programme a aussi indiqué qu’il allait modifier sa stratégie de versement aux propriétaires à partir de fin 2022 pour tenir compte des éléments suivant le niveau élevé de ses capitaux, bien supérieurs aux exigences de la BCE ainsi qu’à la norme fixée pour 2020.

Dans son projet 2022-2025, le programme du groupe permettra d’augmenter le dividende bnp, car il abordera ce plan en étant hautement surcapitalisé.

Le dividende BNP sur le crédit à la consommation freiné par l’épidémie

Le pôle qui comprend la banque de détail a vu ses revenus diminuer. Les incidences de la poursuite de l’environnement, du taux bas et de la crise du système de santé n’ont été que faiblement atténuées par la progression des activités spécialisées et la croissance continue des volumes.

La succursale axée sur le secteur du prêt à la clientèle, de la gestion d’actifs et de la gestion financière a subi une baisse de son PNB. Des répercussions défavorables des fluctuations des devises ont accentué la contraction du chiffre d’affaires. La baisse des coûts en conséquence des mesures de compression des charges et de la répercussion de la crise n’a pas empêché le résultat avant impôts de la branche de chute.