sous compromis de vente

Que faut-il savoir sur le sous compromis de vente ?

Le compromis de vente est un document largement utilisé dans le secteur de l’immobilier pour sécuriser l’achat et la vente d’un bien. Si un acheteur est intéressé par un bien, mais ne dispose pas encore des fonds nécessaires pour l’acheter, il peut signer un contrat de vente en tant que promesse d’achat et disposer d’un délai pour réunir la somme nécessaire à l’achat du bien.

Bien qu’elle puisse être très bénéfique, l’utilisation de ce document est soumise à certains principes et obligations qu’il est important de connaître avant de le signer. Cet article vous informera donc des éléments de base que vous devez savoir sur le sous compromis.

Qu’est-ce qu’un sous compromis de vente ?

Également appelé « promesse de vente », le sous-compromis est un document établi et signé par un vendeur et un acheteur dans le cadre de la vente d’un bien immobilier. La fonction de ce document est de montrer que l’acheteur accepte d’acheter le bien et que le vendeur accepte également de vendre le bien à des conditions de prix et de charges qui sont mutuellement connues et acceptées par les deux parties.

Le sous compromis de vente doit être rédigé avec beaucoup de soin et en respectant les détails à inclure dans le document. Si ni l’acheteur ni le vendeur ne savent comment rédiger un tel document, ils peuvent chercher des modèles sur l’internet ou auprès de personnes de confiance de leur entourage qui ont l’expérience de la rédaction d’un accord de prévente.

Comment fonctionne le sous compromis ?

Le sous compromis agit comme un billet de réservation. Il permet à l’acheteur de réserver un bien immobilier mis en vente. La signature de ce document confirme que le vendeur et l’acheteur de la propriété sont engagés dans le processus d’achat et de vente et ne reviendront pas sur leur décision.

Toutefois, en vertu de la loi Hamon, l’acheteur dispose de 10 jours pour annuler le contrat de vente sans motif valable. Une fois ce délai écoulé, la vente est irrévocable. Toutefois, si l’acheteur annule le contrat pendant cette période, le vendeur dispose de 21 jours pour rembourser la totalité de l’acompte versé pour la réservation du bien (l’indemnité d’immobilisation).

Quels sont les avantages et les inconvénients du sous compromis de vente ?

Ce compromis a ses avantages, mais il présente aussi des inconvénients importants. Par exemple, il permet à l’acheteur de profiter d’une opportunité d’achat. Sous compromis est particulièrement utile pour les personnes qui vivent à l’étranger et n’ont pas l’occasion de se rendre dans le pays où elles souhaitent acheter une propriété.

Pour s’assurer qu’ils obtiennent le bien, ils peuvent demander à quelqu’un de les représenter et de signer le contrat de vente en leur nom afin de s’assurer que le bien ne sera pas vendu à quelqu’un d’autre.

Toutefois, l’inconvénient est qu’en signant le compromis de vente, l’acheteur renonce à son droit de réviser le prix de vente du bien.

Le prix final étant déjà indiqué dans le document, l’acheteur ne peut pas le réviser après avoir signé le document. En outre, les conditions de durée et les mensualités ne peuvent être modifiées après la signature du document. Par conséquent, toutes les négociations doivent avoir lieu avant la signature du contrat, et vous devez bien réfléchir avant de signer si vous avez des difficultés à respecter les termes du contrat.

Retour haut de page